Anaérobie

En parallèle de l’aérobie, un effort effectué dans la zone d’anaérobie sera en revanche plus intense. Il sera proche de l’effort fourni dans une période de sprint. Il s’agit d’un effort dit de résistance, et vous serez entre 85-90% de votre FCmax. Vos muscles libéreront alors de l’acide lactique et vous consommerez de l’énergie issue du sucre, et non des masses graisseuse comme pour l’aérobie. Cet effort est nécessairement plus court. Évidemment, de fait de l’intensité, il est recommandé de n’atteindre la zone d’anaérobie qu’après un échauffement.

Scroll to top